Revues & communautés

Revues

Fondée par François Suard et Aimé Petit en 1978, cette revue dont le titre est emprunté à Chrétien de Troyes (Érec et Énide, v. 12) est publiée par le Centre d’Études Médiévales et Dialectales de l’Université de Lille. La ligne éditoriale de la revue Bien Dire et Bien Aprandre est caractérisée par l’alliance de la littérature, de la philologie et de la dialectologie. Elle couvre l’étude de la langue, de la littérature, de l’histoire et de l’art du Moyen Âge, ainsi que l’étude de la langue et de la littérature picardes (anciennes et modernes). La revue se consacre également aux réécritures et adaptations de la littérature médiévale à l’époque moderne et contemporaine, et au médiévalisme. La diffusion de la revue est assurée par les Presses Universitaires du Septentrion (https://www.septentrion.com/fr/revues/biendireetbienaprandre/)

La revue semestrielle nord’ , organe de la Société de Littérature du Nord , a depuis juin 1983, date de parution du premier numéro, pour but principal de fournir des analyses de la littérature du Nord / Pas de Calais et de la Belgique depuis le Moyen-Âge jusqu’à nos jours.

la Revue des Sciences Humaines, fondée en 1933, compte au nombre des plus importantes revues internationales de littérature. Publiée avec le soutien du CNL, du CNRS et des Universités de Lille et du Littoral, régulièrement évoquée dans la presse et dans les travaux universitaires, elle s’efforce d’être le reflet de la recherche en matière de littérature française en publiant 4 numéros par an de 200 à 250 pages portant sur des thèmes littéraires, des problématiques esthétiques, des genres, des écrivains ou des artistes, du XVIe au XXIe siècle. Fidèle à son titre, elle conjugue les approches critiques et entretient le dialogue de la littérature avec la philosophie et les sciences humaines.

Roman 20-50 est la plus connue des revues universitaires consacrées au roman français des 20e et 21e siècles. Étiquetée comme une « référence majeure » par une récente expertise ministérielle, diffusée depuis plus de 20 ans en France et à l'étranger, elle est réputée pour sa lisibilité et sa redécouverte d'écrivains un temps oubliés.

S'adressant à un public d'universitaires, d'enseignants du secondaire et d'amateurs avertis, elle sollicite la contribution de spécialistes du domaine.

La revue Roman 20-50 est éditée par la Société Roman 20-50, avec le concours du CNL, de l'Équipe d'accueil « Analyses littéraires et histoire de la langue » et du Conseil scientifique de l'Université Charles-de-Gaulle - Lille 3. La revue est diffusée par les Presses universitaires du Septentrion.

Cette revue à comité international est dédiée aux littératures francophones, c’est-à-dire aux littératures « dites » francophones ainsi qu’aux littératures françaises, dans la mesure où ces dernières sont confrontées aux premières.

Le projet de « Les grandes figures historiques dans les lettres et les arts » se situe dans la lignée des réflexions sur la notion de perspective en histoire qui trouve un écho dans les domaines de l’historiographie, de la « cultural memory » et des études littéraires, depuis ce que la critique anglo-saxonne appelle « the linguistic turn » ou le « cultural turn ». Il s’agit d’étudier la mise en récit ou en image de l’Histoire et des grandes figures historiques.

Communautés